Un patch expérimenté chez la souris

Injecter l’insuline sans seringue  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 02/07/2015

PIQUER le bout du doigt, mesurer la glycémie, piquer encore pour administrer la bonne dose d’insuline… Cet enchaînement, long et contraignant, est le devoir plusieurs fois quotidien du diabétique observant. Un nouveau procédé, déjà testé avec succès chez la souris, pourrait bien supprimer ces piqûres à répétition. L’équipe du Dr Zhen Gu publie en effet les résultats* étonnants obtenus à l’aide d’un petit patch destiné à remplacer à la fois le test de glycémie et l’injection d’insuline.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte