Bonnes aussi pour la capacité respiratoire

Il y a de l’air dans les pommes  Abonné

Publié le 07/05/2012

SAVIEZ-VOUS que, même après la cueillette, les pommes continuent de « respirer » ? Le secret de cette étonnante propriété ? Une structure poreuse, à l’échelle microscopique, qui laisse circuler l’air dans la chair du fruit. Mais ce qu’il y a de plus étonnant encore, c’est que cette curieuse capacité respiratoire semble en partie transmise à leur consommateur. Une étude publiée en 2009 avait déjà livré un indice en montrant que des femmes enceintes qui mangent des pommes durant leur grossesse réduisent le risque que leur enfant soit asthmatique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte