Insuffisance rénale chronique terminale

Il faut développer les dialyses à domicile  Abonné

Par
Publié le 02/03/2020
Augmenter le nombre de patients sous dialyse à domicile et les greffes de rein permettait d’améliorer la qualité de vie des patients atteints d’insuffisance rénale chronique terminale, et de réaliser au passage des économies, indique la Cour des comptes dans son rapport annuel.

La France est l'un des pays européens les plus touchés par l’insuffisance rénale chronique terminale (IRCT), avec plus de 87 000 patients atteints en 2017, un chiffre en augmentation de 20 % par rapport à 2013, souligne la Cour des comptes dans son rapport annuel.

Malgré cette hausse du nombre de cas, les efforts menés pour inverser la tendance sont insuffisants, déplore l’organisme.

Renforcer la prévention

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte