Dans trois familles touchées

Identification d’un gène dans l’urticaire au froid  Abonné

Publié le 16/01/2012

Une équipe du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID) américain a identifié une mutation du gène PLCG2 dans trois familles atteintes d’une urticaire au froid.

L’urticaire induite par le froid, caractérisée par une dégranulation mastocytaire et déclenchée par une exposition au froid, peut entraîner une anaphylaxie mortelle. On en distingue différentes formes en fonction du mode héréditaire, de l’âge d’apparition et de la réponse à différents tests.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte