Pour une collaboration structurée entre médecins et pharmaciens

HTA : comment améliorer l’observance  Abonné

Publié le 19/01/2015
Pour la première fois, les Journées de l’hypertension artérielle (JHTA) ont proposé une session commune aux médecins et pharmaciens. Une étape qui marque la volonté d’une réflexion partagée pour améliorer la prise en charge de l’hypertension artérielle.

L’HYPERTENSION artérielle reste la maladie chronique la plus fréquente en France. Plus de 11 millions de sujets sont hypertendus traités mais, parmi eux, seulement la moitié est bien contrôlée. Et l’on estime à quelque 4 millions le nombre de sujets hypertendus qui s’ignorent.

Tous les intervenants doivent donc être mobilisés pour améliorer cette situation qui n’évolue guère depuis plusieurs années. Parmi eux, les pharmaciens bien sûr, qui peuvent être impliqués tant dans le dépistage que dans le suivi des patients traités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte