Homéopathie, compléments alimentaires : une chance à saisir  Abonné

Publié le 26/01/2009

Outre les références historiques (Jouvence de l'Abbé Soury) et les gélules de plantes (gamme rouge d'Arkopharma), le segment veinotonique a vu l'émergence de références homéopathiques. On peut citer l'Hamamélis composé de Boiron ou encore Vascoflor de Sevene. Quant aux compléments alimentaires axés sur la circulation veineuse, ils prennent de plus en plus racine sur ce marché. Plus de 200 références se partagent un score de 1,2 million d'unités vendues en 2008. Le prix moyen de ces produits est de 10,30 euros.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte