Hépatites virales D et E  Abonné

Publié le 06/07/2009
Moins popularisées que les hépatites A, B ou C, les hépatites D et E n’en sont pas moins fréquentes. Leurs conséquences peuvent se révéler sévères et les formes fulminantes sont à l’origine de décès.
Le virus de l'hépatite D a été découvert en 1977

Le virus de l'hépatite D a été découvert en 1977
Crédit photo : BSIP

Les mots du client

- « Mon fils, de retour de son séjour de deux ans en Inde, est atteint par l’hépatite E…

- Je ne savais pas qu’il y avait autant de formes d’hépatites dues à des virus !

- Est-il vrai que l’hépatite B peut être aggravée par une autre hépatite, la D ?

- J’ai lu que certaines hépatites virales peuvent se transmettre par simple contact…

- Ma fille sous traitement par Subutex doit être traitée pour son hépatite B. Le médecin pense que cela permettra aussi de la traiter contre l’hépatite D : est-ce réellement une solution ? »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte