Piratage

Hacker de pacemaker  Abonné

Par
Publié le 07/09/2017
pacemaker

pacemaker
Crédit photo : VOLKER STEGER/SPL/PHANIE

Prendre le contrôle d'un pacemaker, à distance et sans l'accord du porteur, voilà qui n'est plus de l'ordre du phantasme. Des chercheurs de l’université de Louvain (Belgique) en ont récemment fait la preuve. Ils sont en effet parvenus, très facilement, assurent-ils, à pirater des pacemakers commercialisés par le fabricant américain Abbot.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte