Étude de la migraine

Gueule de bois chez les rats  Abonné

Publié le 05/11/2009

Les migraineux ont une propension à la « gueule de bois », autrement dit une migraine induite par l’alcool après une consommation abusive. Le développement d’un modèle animal a permis la vérification de ce qui est constaté couramment en clinique. Jusqu’ici, il n’existait pas de modèle d’étude de la migraine. Michael Oshinsky et coll. en ont créé un, en injectant de manière répétée à des rats une mixture produisant une inflammation de la dure-mère. Les migraines sont associées à une hypersensibilité à la lumière, au bruit et au toucher léger sur la tête et la face.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte