Grossesse et allaitement  Abonné

Par
Publié le 07/09/2017

Les anticorps IgG étant considérés comme pouvant franchir la barrière placentaire, leur emploi est contre-indiqué au cours de la grossesse, notamment les anti-angiogéniques qui sont susceptibles d’inhiber l’angiogenèse fœtale. Il en est de même de l’allaitement (attention, la demi-vie de ces produits peut être très longue).

Les anti-TNF alpha sont déconseillés au cours de la grossesse et lors de l’allaitement (ainsi qu’un certain temps après la fin du traitement, compte tenu de la demi-vie du produit utilisé).


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3369