HUMEUR

Gros et maigres  Abonné

Publié le 19/03/2015

Un député socialiste veut à tout prix que soit inscrite dans la loi la lutte contre l’anorexie des mannequins, toujours décriée, jamais combattue. Bel effort (et sans doute quelque peu illusoire) pour protéger contre la maladie et, parfois, contre la mort, ces championnes de la minceur. Il n’empêche que, si certains sont trop maigres, les plus nombreux sont les gros, victimes de leur appétit, mais aussi de la société de consommation qui, malgré la crise, reste fondée sur l’abondance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte