Téléphone et syndrome du canal cubital

Gare au portable-elbow !  Abonné

Publié le 15/04/2010
Raccrochez, avant de souffrir

Raccrochez, avant de souffrir
Crédit photo : S. toubon

VOUS RESSENTEZ une raideur au coude, des picotements dans l’avant-bras, un engourdissement passager de l’auriculaire ? Le diagnostic est clair : vous abusez un peu trop du téléphone portable. Ce mal des temps modernes, certains l’ont déjà rebaptisé « portable-elbow », en référence à la pathologie bien connue des tennismen. Sur un plan médical il s’agit en fait du très banal syndrome du canal cubital généralement provoqué par une hyperflexion prolongée du coude (une conversation téléphonique de plus de 10 minutes suffit).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte