Gallia, au plus proche du lait maternel  Abonné

Publié le 02/05/2013
Nourrir, oui ! Mais nourrir bien et satisfaire tous les bébés. C’est ce que Gallia s’emploie à faire depuis une soixantaine d’années, travaillant sans relâche ses formules, multipliant les lancements pour s’ajuster au mieux aux besoins les plus spécifiques, aux profils les plus problématiques de la nutrition infantile. Son dernier slogan, à cet égard, résonne comme un impératif : « Protégeons ce qui est fragile ».

DEUX ANS seulement après la fin du second conflit mondial, naissent les premiers laits Gallia. Les balbutiements de la marque et la création de la société éponyme ont pour cadre les fromageries Charles Gervais. Ce grand nom de l’industrie agroalimentaire, qui marquera indéfectiblement quelques célébrités lactées, est implanté en terres normandes, à Longueville-sur-Scie. Quoi de plus approprié qu’un écrin verdoyant pour que voient le jour deux des formules initiatrices d’une gamme entièrement vouée à la nutrition infantile ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte