Des toxicomanes voleurs d’hortensias

Fumer n’est pas jouer !  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 03/03/2014

SI VOS JOLIS hortensias ont mystérieusement disparu de votre jardin, ne soupçonnez pas trop vite la jalousie du voisin ou les frasques de votre toutou… Car il pourrait bien s’agir d’un délit d’une tout autre nature. Depuis quelque temps, en Allemagne, au Pays-Bas et même récemment dans le Nord de la France, Hydrangea macrophylla (famille des hydrangeacées) fait l’objet d’une convoitise nouvelle. Ce n’est ni le charme des généreuses inflorescences, ni leurs teintes pastel qui attirent ces délinquants de jardin, mais les propriétés hallucinogènes de l’hortensia séché.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte