« Des prix acceptables et attractifs »

FRANÇOISE MARTIN›  Abonné

Publié le 26/01/2009
PHARMACIENNE, CONSULTANTE EN COMMUNICATION ET EN VENTE CONSEIL EN OFFICINE
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN.- Déremboursés, les veinotoniques sont davantage exposés en rayon. Comment conseillez-vous de procéder pour cette mise en avant ?

FRANÇOISE MARTIN.- Les veinotoniques suscitent des achats spontanés et des demandes de conseils. Ils doivent donc être exposés derrière le comptoir, à la vue du public, dans le linéaire dédié aux produits de la forme et de la vitalité. Les ventes de veinotoniques ont un caractère saisonnier. En hiver, on va donc trouver ces médicaments plutôt dans le bas du meuble.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte