Former  Abonné

Publié le 06/12/2010

Une récente enquête de l’IFOP montre que moins de 1 Français sur 2 est formé aux gestes qui sauvent (80 % en Allemagne), alors que les trois quarts des arrêts cardiaques surviennent à domicile. Chaque minute gagnée augmente les chances de survie de 10 %. Les sujets interrogés penseraient à appeler, mais pas toujours le bon numéro : le 15.

La Croix-Rouge forme 1 million de jeunes par an. Un chiffre pourtant insuffisant selon le Dr P Cassan : moins de 5 % des personnes survivent après un arrêt cardiaque, 4 fois plus dans les pays où la population est formée en masse.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte