Un naufragé retrouvé vivant après 13 mois de dérive

Fluctuat nec mergitur*  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 10/02/2014

ALAIN BOMBARD, célèbre naufragé volontaire, avait passé 65 jours sur l’Hérétique pour démontrer que l’on pouvait réchapper d’une telle épreuve. Ce record vient d’être multiplié par 6, par un modeste pêcheur mexicain. José Salvador Alvarenga, 37 ans, a en effet été retrouvé, sain et sauf, après 13 mois de dérive dans le Pacifique. Parti avec un compagnon d’une quinzaine d’années, décédé, lui, au bout de quatre mois, le pêcheur raconte s’être nourri de viande d’oiseaux et de poissons crue, de sang de tortue et même d’urine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte