Longévité

Faut-il tuer les « cellules zombies » ?  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 10/01/2019
cellule zombie

cellule zombie
Crédit photo : DR

Petite introduction sémantique : qu'appelle-t-on « cellules zombies » ? Il s'agit de cellules qui ne se divisent plus mais refusent de mourir. Ces cellules « mort-vivantes » ont une fâcheuse tendance à s’accumuler dans les organes, contribuant à l’arthrose et à l’athérosclérose. Bref, la persistance de ces cellules dans l'organisme favoriserait le vieillissement. D'où l'idée de quelques chercheurs américains de la Mayo Clinic. Ils sont partis d'un constat : l'anxiété est favorisée par le vieillissement, qui lui-même est accéléré par l'obésité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte