Fausses ordonnances

Face à une écriture suspecte, la pharmacienne donne l’alerte  Abonné

Par
Marie Bonte -
Publié le 29/10/2018

Une jeune femme de 24 ans a été déférée le 25 octobre au parquet de Versailles pour avoir dérobé des ordonnances au nom de quatre médecins différents et s'est fait remettre douze boîtes de Prontalgine auprès de plusieurs pharmacies de la vallée de la Seine. Selon les enquêteurs, elle aurait opéré des tentatives dans 28 pharmacies de la région.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte