Vitamine D chez les bébés

Éviter les fausses routes  Abonné

Publié le 02/12/2013

DE NOUVEAUX CAS de malaise survenus chez des bébés après l’administration de deux médicaments à base de vitamine D (Uvestérol D 1 500 UI/mL et Uvestérol vitaminé ADEC) ont conduit l’Agence du médicament à réitérer les précautions pour éviter les fausses routes. Ces mesures prévoient notamment la remise de fiches conseils aux parents par le médecin ou le pharmacien sur la manière d’administrer les deux médicaments.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte