Nouvelles recommandations de la Haute Autorité de santé

Évaluer le degré de sévérité de la dépression, pour utiliser les antidépresseurs à meilleur escient  Abonné

Par
Publié le 13/11/2017
Mal identifiée, surtraitée… la dépression réclame d’être mieux repérée et mieux prise en charge en soins de premiers recours, assure la Haute Autorité de santé (HAS), qui présente ses nouvelles recommandations en la matière. Celles-ci, contrairement à celles de 2002, s’adressent aux professionnels de santé de premier recours.

La Haute Autorité de santé (HAS) a actualisé les recommandations publiées en 2002 sur la prise en charge de la dépression. Objectifs ? Mieux identifier les patients concernés, améliorer leur qualité de vie, et prévenir le risque suicidaire. Ces recommandations, contrairement à celles de 2002, s’adressent aux professionnels de santé de premier recours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte