Chez les Papous

Étonnante diversité génétique  Abonné

Par
Dr Irène Drogou -
Publié le 21/09/2017
L’étude génétique en Papouasie-Nouvelle-Guinée publiée dans « Science » est étonnante d’enseignements.

En analysant les génomes de 381 Papous parlant 85 langues différentes, l'équipe du Wellcome Trust Sanger Institute révèle que les habitants sont génétiquement indépendants de l'Europe et de l'Asie depuis 50 000 ans, c'est-à-dire depuis les premiers signes d'occupation humaine retrouvés sur l'île.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte