Un anticorps monoclonal antitumoral puissant

ESK1 se lie aux cellules leucémiques et aux tumeurs solides  Abonné

Publié le 25/03/2013
Des chercheurs ont développé un anticorps monoclonal humain anticancer, ESK1, très prometteur pour traiter des leucémies et tumeurs solides. Deux modèles murins montrent son innocuité et son efficacité contre des leucémies disséminées. Une évaluation clinique pourrait débuter dans un an.

L’ONCOPROTÉINE WT1 (Wilms tumor 1) est une protéine nucléaire trouvée dans diverses leucémies (y compris dans les cellules souches leucémiques) et de nombreuses tumeurs solides (dont le cancer de l’ovaire et le mésothéliome), et généralement absente dans les cellules normales. Elle a été désignée récemment par le NIH comme la cible prioritaire des immunothérapies.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte