Les dix ans de la contraception d’urgence

Encore beaucoup d’idées reçues à combattre  Abonné

Publié le 18/07/2009
La contraception d’urgence est disponible sans ordonnance en France depuis maintenant dix ans, et le moment est venu de faire le point sur cette décennie d’utilisation. Un constat s’impose : cette délivrance reste largement sous employée, par méconnaissance de son existence ou par absence de prise de conscience du risque de grossesse.

LA FRANCE a été le premier pays à offrir aux femmes l’accès libre à une contraception d’urgence (CU) par lévonorgestrel (NorLevo) auprès du pharmacien. Elle a été aussi le premier pays à avoir institué la dispensation possible dans les collèges depuis mars 2001, et la délivrance anonyme et gratuite en pharmacie pour les mineures depuis janvier 2002.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte