Mort subite cardiaque du sujet jeune

En quête d’une explication, le test génétique postmortem  Abonné

Par
Publié le 04/07/2016
L’adjonction du test génétique à l’autopsie peut aider à identifier la cause de la mort subite cardiaque chez les sujets jeunes, selon une vaste étude prospective de 3 ans menée sur la population d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Une étude par ailleurs instructive, publiée dans le « New England Journal of Medicine ».
SOMMEIL

SOMMEIL
Crédit photo : PHANIE

« La mort subite cardiaque des enfants et des jeunes adultes a un effet dévastateur sur les familles et la communauté. C’est un drame qui coûte la vie à 2 à 3 Australiens chaque semaine », témoigne le Pr Chris Semsarian, cardiologue à l’université de Sydney, qui a dirigé l’étude binationale. « Il est important d’établir un diagnostic génétique précis dans les cas inexpliqués de mort subite cardiaque du sujet jeune en raison des implications pour les membres de la famille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte