Échec et adoption  Abonné

Publié le 23/07/2010

Les couples engagés dans une PMA attendent-ils un signe du médecin avant de se lancer dans une démarche d’adoption ? Une récente enquête menée auprès de 90 couples apporte quelques éléments de réponse à cette question. Quarante-neuf pour cent des couples ne se disent pas favorables à l’adoption, 84 % y ont pensé dès l’annonce de l’infertilité, 70 % se sont informés sur les formalités à suivre, 20 % ont entamé les démarches et 18 % les ont menés jusqu’au bout.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte