Comment dépasser les limites du dépistage

Du surdiagnostic pour les tumeurs du sein de petite taille  Abonné

Par
Publié le 12/06/2017
Des spécialistes du centre anticancer de Yale ont voulu mieux comprendre les ressorts du surdiagnostic observé au cours du dépistage généralisé du cancer du sein. À partir de la base de données américaine du SEER, les chercheurs ont mis en évidence qu’une petite taille tumorale est un critère à prendre en considération pour personnaliser la prise en charge.
mammographie

mammographie
Crédit photo : PHANIE

« Est-ce que les petits cancers du sein sont de bon pronostic parce qu’ils sont petits ou sont-ils petits parce qu’ils sont de bon pronostic ? », la problématique est posée dès le titre dans l’étude signée dans « The New England Journal of Medicine » par les Drs Donald Lannin et Shiyi Wang du centre anticancer de Yale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte