Découverte de l’halothane

Du réfrigérateur aux anesthésiques halogénés  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 18/12/2014

AU DÉBUT des années 1930, le chimiste américain Thomas Migdley Jr. (1889-1944) fut chargé par la General Motors de concevoir un liquide non-toxique, non-inflammable, ayant un point d’ébullition bas destiné à améliorer les systèmes de réfrigération domestiques commercialisés depuis 1913 aux États-Unis. Il améliora la synthèse des chlorofluorocarbures (CFC), des composés synthétisés dès la fin du XIXe siècle et testa l’innocuité de nombreux dérivés sur l’animal.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte