Du bon usage des antivomitifs  Abonné

Publié le 10/04/2014

En raison d’effets secondaires potentiellement graves, une réévaluation européenne du rapport bénéfice/risque de la dompéridone et du métoclopramide a été entreprise, conduisant les autorités de santé à modifier les conditions d’utilisation de ces médicaments.

Dans les deux cas, la durée d’utilisation doit être la plus courte possible (5 jours maximum pour le métoclopramide et 7 jours pour la dompéridone), et la posologie maximale journalière est fixée à 30 mg chez l’adulte.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte