Chimie analytique

D’où vient le parfum des vieux livres ?  Abonné

Publié le 09/10/2014
Arômes littéraires

Arômes littéraires
Crédit photo : AFP

CERTAINES odeurs sont indissolublement associées à des lieux particuliers. Il en va ainsi de nos chères officines dont la fragrance complexe mêle subtilement l’odeur d’alcool, aux parfums d’herbes sèches et d’éther. Les vieilles bibliothèques ont, elle aussi, un parfum inimitable. C’est justement pour en percer le secret que le chimiste Matija Strlic, de l’University College de Londres, a travaillé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte