Un nouveau comprimé quadrisécable

Dosage sécurisé et prise facilitée pour Préviscan  Abonné

Publié le 03/12/2009
En France, on estime à 1 000 000 le nombre de patients sous antivitamine K (AVK) dont 850 000 traités par Préviscan. Ces médicaments sont très efficaces, mais leur marge thérapeutique étroite impose une adaptation posologique précise, souvent obtenue par fractionnement des comprimés et posologie alternée.

LARGEMENT prescrits dans la prévention et le traitement de la maladie thrombo-embolique - fibrillation auriculaire (FA) et thrombose veineuse profonde - les AVK oraux montrent une efficacité incontestable. Ils diminuent de 66 % le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) en cas de FA, et de 50 % le risque de récidive dans la thrombose veineuse profonde. En raison des grandes variations pharmacocinétiques interindividuelles du traitement, une surveillance biologique est indispensable pour déterminer la dose optimale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte