Un appel de la Fédération française de cardiologie

Donocœur, pour soutenir la recherche  Abonné

Publié le 15/10/2009
Face au combat contre les maladies cardio-vasculaires, deuxième cause de décès en France,

EN APPELANT à une mobilisation pour la recherche en cardiologie (donocœur.fr), le Pr Jacques Beaune, président de la Fédération française de cardiologie, revient sur les progrès réalisés sur les maladies cardio-vasculaires, qui font encore, en France, 150 000 décès par an. En 1960, plus de 110 000 personnes faisaient un infarctus chaque année et près de 40 % d’entre elles en mouraient ; aujourd’hui, le taux de mortalité est inférieur à 10 %, rappelle-t-il.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte