Risque cardiaque

Dompéridone et lactation : à réhabiliter ?  Abonné

Par
Nicolas Tourneur -
Publié le 08/12/2014

SI LE POTENTIEL arythmogène de la dompéridone est décrit depuis des années, les rares décès retrouvés dans la littérature sont associés à une administration IV, à forte dose, chez des patients atteints d’un cancer. Par précaution, la FDA a formulé des avertissements suivis de son retrait du marché américain en 2004. La présentation orale est cependant restée disponible dans divers pays dont la France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte