Diagnostic

Docteur, comment me sentez-vous ?  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 08/06/2017
Nez

Nez
Crédit photo : LA LA/SPL/PHANIE

L'haleine acétonique du diabétique, connue depuis fort longtemps, avait ouvert la voie. Celle du diagnostic olfactif. Aujourd'hui, des nez électroniques sont capables de dépister avec exactitude, dans presque 9 cas sur 10, près d'une vingtaine de maladies différentes. Telle est la conclusion d'une vaste étude internationale, la première du genre depuis 10 ans, menée sur la signature olfactive des affections révélée par des nez électroniques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte