Dix-huit mois sans traitement

Deuxième rémission dans le VIH  Abonné

Par
Damien Coulomb -
Publié le 11/03/2019
Un nouveau cas de rémission prolongée d’un patient infecté par le VIH vient d’être présenté. Ce dernier avait bénéficié d’une greffe de moelle osseuse.
VIH

VIH
Crédit photo : phanie

Pour la deuxième fois dans l’histoire de la maladie, un patient infecté par le VIH, baptisé « patient de Londres » est en rémission sans traitement depuis un an et demi, à la suite d’une greffe de moelle osseuse. L’annonce a été faite par des chercheurs du University College de Londres, à l’occasion de la conférence sur le sida et les maladies opportunistes (CROI) qui se tient du 4 au 7 mars, à Seattle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte