Rhumatisme psoriasique et rectocolite hémorragique

Deux nouvelles AMM pour Xeljanz  Abonné

Par
Publié le 04/02/2019
Mis à disposition en France en 2017 dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde (PR), Xeljanz (citrate de tofacitinib) inhibiteur de JAK a obtenu deux nouvelles extensions d'indications : une dans le traitement du rhumatisme psoriasique en juin 2018 et une dans celui due la rectocolite hémorragique (RCH) en juillet 2018.

Depuis les années 2 000 avec l'arrivée des anti-TNF (Tumor necrosis factor) la compréhension des pathologies, notamment au niveau moléculaire, et les progrès thérapeutiques ont été considérables. Ces traitements ciblent le TNF, une protéine importante dans la genèse et la pérennisation de l'inflammation.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte