Mon équipe/Automédication

Deux gélules de charbon  Abonné

Publié le 14/01/2010
Les conseils d’un profane





medicament prise gellule

Les conseils d’un profane medicament prise gellule
Crédit photo : S. toubon

JE SUIS comme beaucoup (ceux qui ne prennent pas leur traitement régulièrement, ceux qui l’arrêtent avant la fin, qui divisent les doses par deux, ceux qui ne vont finalement même pas chercher à la pharmacie ce qui est prescrit sur leur ordonnance), je n’aime pas prendre des médicaments. J’ai toujours une plaquette de mes comprimés chouchous, enfermés dans une petite trousse verte transparente très scolaire dans mon sac à main, mais c’est tout. C’est de l’ibuprofène, mon remède magique qui efface les maux de tête dont je sais par avance qu’ils ne vont pas passer tous seuls.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte