Injections d’un adipolytique

Deux essais pour faire fondre le double menton  Abonné

Publié le 17/01/2011

LA FIRME pharmaceutique allemande Bayer en association avec Kythera vient d’annoncer le lancement de deux essais de phase III testant le premier adipolytique de sa classe, l’ATX-101 pour diminuer le double menton disgracieux. La méthode consiste à injecter le produit au niveau de la graisse localisée. Environ 40 à 70 injections pouvant être réalisées sans ou avec une légère anesthésie locale sont nécessaires selon la taille du double menton. Les premiers résultats apparaissent au bout de 16 semaines. Les deux essais sont randomisés, en double aveugle et contrôlés versus placebo.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte