Chimiothérapie

Des transporteurs de nucléosides  Abonné

Publié le 15/03/2012

Des chercheurs ont identifié un mécanisme de transport des produits de chimiothérapie à l’intérieur de la cellule. Une découverte qui pourrait permettre de mettre au point des traitements plus efficaces, tout en réduisant les effets secondaires aux tissus sains. On sait qu’il existe des molécules qui assurent le transport de nucléosides d’ADN ou d’ARN de l’extérieur de la cellule vers le cytoplasme. Ces transporteurs sont également utilisés par les analogues nucléosidiques, ce qui est le cas de certains médicaments de chimiothérapie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte