Prises en charge des malades cancéreux

Des soins innovants pour traiter les altérations cutanées dues aux chimiothérapies  Abonné

Publié le 29/06/2009
Sur plus d’un million de personnes traitées chaque année en France pour un cancer, plus des deux tiers souffrent d’effets secondaires cutanés et cutanéomuqueux induits par certains traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie. Outre le préjudice esthétique majeur, cette souffrance handicape lourdement la vie quotidienne des patients et les pousse parfois à rejeter leur traitement.

LA PLUPART des chimiothérapies et radiothérapies entraînent des réactions inflammatoires brutales de la peau, du cuir chevelu, de la muqueuse buccale et/ou des ongles. Ces effets secondaires se manifestent par des onycholyses rebelles, de fortes éruptions acnéiformes, des crevasses et des fissures cutanées (syndrome main-pied), ou encore une sensibilité exacerbée des muqueuses ou de l’épiderme empêchant parfois la marche, la préhension, toute prise de nourriture ou de contact.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte