Pour une meilleure prise en charge chez l’enfant

Des recommandations sur la douleur  Abonné

Publié le 21/09/2009
Trois plans nationaux ont fait de la lutte contre la douleur un enjeu majeur du système de santé

LES EXPERTS sollicités par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) insistent sur la nécessité de l’évaluation. Toute prescription d’antalgique doit être précédée et suivie d’une évaluation de la douleur au moyen d’une échelle validée adaptée à l’âge. Entre 0 et 4 ans, des échelles d’observation comportementales existent (EVEN?DOL, FLACC…, disponibles sur www.pediadol.org). Une auto-évaluation peut être proposée après 4 ans, en utilisant une échelle de visages ou une échelle verbale simple.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte