Risque cardio-vasculaire

Des prédicteurs à revoir ?  Abonné

Publié le 15/09/2014
Contrairement à ce qui se passe dans la population générale, chez les diabétiques de type 1, le LDL ne semblepas être un élément prédictif de maladie cardio-vasculaire.

UNE ÉTUDE suédoise (1) cherchait à évaluer l’influence des taux de LDL, de Cholestérol total (CT) et du rapport CT/HDL sur la survenue d’événement cardiovasculaire (CV) chez les patients DT1. Près de 31 000 patients DT1, âgés de 18 à 79 ans, ont été inclus dans l’étude et suivis en moyenne pendant 7 ans.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte