Prévenir et dépister la dénutrition

Des mesures simples, comme le contrôle du poids  Abonné

Publié le 16/11/2015
La dénutrition touche une large proportion de personnes âgées. Il s’agit d’un problème majeur à l’aube du « gériatric boom ». Le dépistage doit être précoce. Il repose sur des mesures simples telles que la surveillance du poids corporel et la recherche des situations à risque.

Estimée à environ 3 à 10  % chez les personnes âgées de plus de 75 ans vivant à domicile, la prévalence de la dénutrition atteint 20 à 40  % chez celles vivant en institution et même 45 à 60  % chez celles qui sont hospitalisées. Entre 300 000 à 400 000 personnes âgées vivant à domicile seraient dénutries.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte