Infections virales sévères, asthme, sensibilisation

Des liens complexes et tissés durant l’enfance  Abonné

Publié le 14/09/2015
Les liens entre des infections virales sévères dans la petite enfance, et le développement ultérieur d’un asthme ou de sensibilisations à des allergènes restent encore mal compris.

Chez une majorité de patients, l’asthme semble être la conséquence d’interactions complexes entre des caractéristiques génétiques et épigénétiques et des facteurs environnementaux. Les études cliniques et épidémiologiques suggèrent que les infections virales précoces constituent l’un des principaux facteurs de risque de wheezing chez les tout petits et d’asthme à tous les âges.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte