L’hæmolacria défie les ophtalmologues

Des larmes de sang  Abonné

Publié le 08/07/2013

« JE N’AI RIEN à offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur », avait dit Winston Churchill lors d’une célèbre intervention à la Chambre des Communes. Du sang et des larmes, c’est justement ce qui arrive très souvent à Oliva Yatitza, une jeune chilienne d’une vingtaine d’années. Le problème, c’est que la promesse métaphorique de Sir Churchill s’est ici muée en une réalité tout organique. Sang et larmes sont en effet étroitement mêlés. En clair, depuis son plus jeune âge, la jeune fille pleure des larmes sanguinolentes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte