IVG médicamenteuse

Des douleurs fréquentes et intenses  Abonné

Par
Anne-Lucie Acar -
Publié le 23/01/2017
Les résultats d’une étude soutenue par la Fondation de l’Avenir et pilotée par le centre Clotilde Vautier de la clinique mutualiste de Nantes révèlent que 27 % des femmes ayant réalisé une IVG par voie médicamenteuse ont ressenti des douleurs très intenses au 3e jour et 83 % d’entre elles indiquent avoir pris des antidouleurs lors du traitement.

Malgré une large diffusion des méthodes contraceptives médicales, le recours à l’interruption de grossesse volontaire (IVG) reste stable en France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte