Des dispensations particulières  Abonné

Publié le 07/06/2010

DEPUIS février 2008, les officinaux sont autorisés, dans certaines conditions, à renouveler des ordonnances périmées aux malades de longue durée, avec remboursement par l’assurance-maladie des spécialités ainsi délivrées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte