Pour restaurer la voix

Des cordes vocales issues du génie tissulaire  Abonné

Publié le 23/11/2015
En cultivant des cellules humaines sur une structure tridimensionnelle de collagène, des chercheurs de l’université du Wisconsin-Madison ont réussi un nouvel exploit : créer des cordes vocales, capables de produire des sons lorsqu’elles sont greffées dans un larynx canin ex vivo. Une voie prometteuse pour restaurer la voix.

« La voix est une chose assez étonnante. Nos cordes vocales sont composées d’un tissu qui doit être suffisamment flexible pour vibrer, mais aussi suffisamment solide pour s’entrechoquer des centaines de fois par seconde. Ce tissu remarquable est difficile à reproduire », souligne le Dr Nathan Welham, chirurgien ORL, orthophoniste et chercheur à l’université du Wisconsin-Madison (États-Unis).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte