Des chercheurs découvrent le secret du vieillissement

Par
Publié le 20/05/2015

Des chercheurs français vont peut-être relancer le mythe de la jeunesse éternelle. Alors qu’ils étudiaient la maladie génétique de Cockayne, ces membres de l’Institut Pasteur et du CNRS, en partenariat avec des scientifiques du CEA (Commissariat à l’énergie atomique) et de l’Institut Gustave Roussy, ont découvert le rôle joué par l’altération de la protéase HTRA3 dans ce syndrome de vieillissement précoce. Mieux, ils ont réussi à la refaire fonctionner.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)