Une nouvelle arme contre le paludisme

Des chaussettes sales pour piéger les moustiques  Abonné

Publié le 01/09/2011
La sale odeur de la mort

La sale odeur de la mort
Crédit photo : CDC

QUELLE mouche a piqué le Dr Fredos Okumu pour que lui vienne une telle idée ? Nul ne le sait. Le chercheur de l’Institut de la santé à Ifakra en Tanzanie a en tout cas découvert que la senteur des pieds, et plus exactement celle des chaussettes sales, était le meilleur moyen d’attirer les moustiques dans un piège mortel. Mise à l’œuvre dans certains pays, cette technique permettrait ainsi de lutter efficacement, et très sérieusement, contre le paludisme. Le fait est, constate l’inventeur bien inspiré, que les chaussettes sales attirent quatre fois plus les moustiques que l’homme lui-même.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte